Etirements

Les étirements

L’étirement musculaire est un élément indispensable de la scéance d’entraînement. Comme son nom l’indique, l’objectif de l’étirement est d’étirer la fibre musculaire. Il permet la décongestion du muscle, le retour au calme de ce dernier, ainsi que de préserver son l’elasticité après l’effort et de prévenir, entre autres, les problémes d’inflammation des tendons (tendinites). Pratiqués de façon régulière, les étirements pourraient même, théoriquements, avoir des effets bénéfiques sur l’affinement de la silhouette. Contrairement aux assouplissements, les étirements sont le plus souvent passifs, c’est à dire sans temps de ressort, ni à-coups. La position du corps durant l’exercice doit être stable et la durée de l’étirement ne doit pas excéder dix secondes, que l’on répétera trois fois minimum par muscle. Un étirement trop long serait préjudiciable à la puissance du muscle. L’étirement doit être ressentie durant l’exercice, il n’est pas nécéssaire pour autant et même peu recommandé d’aller jusqu’à rechercher une douleur importante. Comme pour l’assouplissement et loin des idées reçues, ce sont les muscles que l’on étire et non les tendons ou les ligaments.

 

 

 

 

 

1. les avant-bras
2. les épaules
3. les chevilles
4. les fessiers
5. les quadriceps (muscles situés devant les jambes)
6. les ischio - jambiers (muscles situés
    derrière les jambes)
7-8-9. Les adducteurs (muscles situés
        entre les jambes) 

10. Les adducteurs et le bas des mollets
11. Les adducteurs et le bas des mollets
12. Les ischio - jambiers et les quadriceps
13. Les mollets
14. Le dos et les épaules
15. Le dos et les épaules
16. Le dos et les épaules
17. Les épaules
18. Le
cou

 

 

 

 

 

 


Affiche gala 2019 etape 3