Tournoi Rhône Alpes

L'ASCS a débuté la saison 2013-2014 par le Tournoi Rhône Alpes organisé par le club de Bourg les Valence. Le club fort de ses prestations de l'année dernière et de l'augmentation de ses effectifs cette nouvelle saison, a présenté 11 compétiteurs.

EL OUARITI Niama / PANYACHAK Alina / NAJI Adam / GHANEM Hibat / CHEBLI Roeya / NAJI Réda EL OUARITI Moad / SAMANE Zaid / LABIDI Sofiane / ARBI Samy / GUNGOR Ali Kemal

Test

Le 16 Novembre 2013, la compétition débute à 9 h du matin. Très vite les compétiteurs de l'ASCS sont mis sur le devant de la scène et tout particulièrement Sofiane qui ouvre les hostilités. Sofiane après un premier round en retenu, accélère le rythme et s'impose dans ce premier combat et se qualifie pour les demie finales. Le temps de la demie finale arrive, fort de son premier résultat, il continue sur sa lancé, et remporte largement la victoire et se propulse en finale. Le combat pour la médaille d’or s’annonce dès le début serré. Malheureusement après un combat sous haute tension, Sofiane s’incline à un point du bonheur. « Nous pouvons retenir une très belle prestation de sa part, et notamment sa grande progression entre les deux saisons laissant promettre une saison 2013-2014 en grande pompe » (un des deux coachs)

Sofiane

Très vite, Zaid emboîte le pas, et après un combat riche en rebondissement, il s'impose au point en or et se qualifie lui aussi pour les demie finales. Un peu en retenu lors du début de combat, il n’arrivera pas à remonter le petit écart encaissé lors du premier round et est déclaré perdant à l’issu du combat. Zaid est en net progrès avec de petit réglage à travailler lors des futurs entrainements.

Viens le tour de Moad, ayant eu moins de chance au tirage, il combat en huitième de finale. Il rentre très vite dans son combat, impose son style et remporte assez facilement son premier combat (avec en prime de très belles techniques). Il se qualifie ainsi pour les quarts de finales. En quarts de finales, le combat débute très vite et après seulement quelques secondes de combat, le petit protégé de l’ASCS se voit recevoir un violent coup de pied à la tête. Le combat est alors arrêter, malgré un fort mental (ce qu’il faut bien souligner), Moad se voit contraint d’abandonner sur décision médicale suite à une dent cassée par l’impact. « Moad a beaucoup progressé d’un point de vue mental, très émotifs l’année dernière, il a su prendre sa blessure positivement et souhaitais même reprendre le combat » (un de deux coachs)

Alina démarre la lancé pour les filles, combattant en quart de finale, elle fait un premier round un peu timide. Elle se reprend très vite au second et recolle au score. Malheureusement, elle accuse un léger coup de fatigue et laisse passer la victoire pour un point. Un grand bravo à elle pour sa prestation et surtout sa progression significative dès la première compétition de la saison.

Samy, lui combat pour la première fois. Victime d'un mauvais tirage il se retrouve à combattre en huitième de finale. Après un premier round en retrait, il prend ses marques dans le second et troisième, par manque d'expérience il s'incline. Toutes nos félicitations pour ce premier combat très prometteur pour la suite.

C’est au tour d’Hibat, habituée l’année dernière aux très bons résultats, elle se fait surprendre dès le premier combat par une adversaire expérimentée et se laisse très vite distancé. Malheureusement elle ne réussira pas à remonter l’avance prise et échouera dès son premier combat. « J’ai compris les erreurs que j’ai faites aujourd’hui, à moi d’y remédier aux entrainements » (Hibat)

Moad

Nous continuons ensuite par les filles et tout particulièrement par Roeya, favorisé par un bon tirage, elle débute sa demie finale sur les chapeaux de roues et créé très vite la différence. Elle s’impose assez facilement et se qualifie donc en finale. La finale débute sur les chapeaux de roue, après un premier round en léger recul, elle réussi à reprendre son retard dans le second. C’est à ce moment là, que Roeya, prend un mauvais coup au niveau du genou et se voit elle aussi contrainte par le médecin d’abandonner sa finale. « c’est vraiment dommage, je pense qu’elle aurait pu aller chercher la médaille d’or, elle reprenais le fil du combat et le troisième round aurais pu être très prometteur. Nous restons sur une très bonne impression, confirmant les résultats de la saison précédente ». (Les coachs)

Groupe

Réda, nouveau petit benjamin, débute son expérience de combat lors de cette compétition. Ayant été prometteur aux entrainements, il confirme très vite dès son premier combat, en remportant son quart de finale dès le second round grâce à un écart de douze points. En demie finale, il se laisse surprendre dès le premier round, n’arrivant pas vraiment à trouver la solution il s’incline dans ce combat pourtant à sa portée.

Reda

Viens alors le tour de Niama, nouvelle saison et nouvelles règles, elles arrivent chez les cadettes et la touche à la tête est autorisé. Malgré sa grosse expérience du combat, elle se laisse surprendre dès les premiers échanges par un coup à la tête. Ne la déstabilisant pas pour autant, elle reprend très vite le dessus et s’impose par une différence de douze points. Dès la première compétition de la saison et malgré le changement de catégorie, elle disputera la finale. Finale qui l’opposera à une combattante très expérimenté. Très vite Niama va perdre du terrain et accusé plusieurs coup à la tête permettant à son adversaire de prendre le large. Lors du second round, un coup mal placé au visage l’empêche de continuer son combat. « Cette compétition fut forte en rebondissement, Niama a su prendre l’avantage et ensuite disputer un combat face à une adverse expérimenté. Ceci va la faire progressé pour que lors des championnats de région du 30 Novembre briller de plus belle. » (un des deux coachs).

Adam, représentant l’année dernière de son club au championnat de France, n’a pas démérité lors de sa demie finale. Il tombe malheureusement contre un adversaire aguerri empêchant ainsi Adam d’accéder à la finale. « Sa prestation fut assez satisfaisante, il manque un peu de vitesse et de gestion de la distance de frappe, mais ceci pourra être facilement corrigé lors des entraînements. » (un des deux coachs)

Enfin Ali Kemal, qualifié d’office en finale par faute d’adversaire lors de sa demie finale, il débute mal son combat en encaissant un mauvais coup au niveau de la hanche. Perturbé par sa blessure il ne réussira pas à revenir dans le combat.

En bilan, l’ASCS sur ses 11 compétiteurs a réussi à ramener 8 médailles dont 5 en argent (Niama, Roeya, Ali Kemal, Zaid, Sofiane) et trois bronzes (Réda, Moad, Adam). Ces très bons résultats propulsent l’ASCS au rang de 9ème meilleur club de la compétition et ceci sur prêt de 40 clubs présents.

  

Medaille 

 

 

 

 

 

Stage de self défense féminin 

Merci à toutes les participantes du stages du 13 avril, celui-ci c'est déroulé dans la bonne humeur et à permis à chaqu'une d'entre elle d'aborder les questions spécifiques et des mises en situations.

Les gestes de base sont facile à aquérir mais plus difficile à maitriser seul un travail constant permet de maintenir une bonne éfficacité.

20190413 121607

Photo à venir  

 


Vancance scolaire 

Aucun cours petit et moyen n'auront lieu pendant les vacances scolaires à l'exception du cour compétiteur du lundi qui sera maintenu la première semaine, ainsi que les cours adultes

240 f 188687777 cfjvdpcru9bvzjmngtwtprfcwnhlrvqu